Charles Grando

Charles Grando, ou Carles Grandó, né à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le et mort le dans cette même ville, est un écrivain, poète, philologue et dramaturge autodidacte français d’expression catalane et française. Très actif dans la Renaissance catalane littéraire, il est un des membres fondateurs de l’Académie des Jeux floraux du Genêt d’Or à Perpignan.

Autodidacte, Charles Grando est initié à la grammaire et au vocabulaire catalan par Louis Pastre, instituteur . Il devient membre de la Société d’études catalanes (il en est secrétaire entre 1915 et 1921) et publie régulièrement dans la Revue Catalane, organe de la société.

En 1917, il obtient le prix de la section philologique de l’Institut d’Estudis Catalans pour son ouvrage El català al Rosselló.

Après la fin de la Société d’Études Catalanes en 1921, il fait partie de la Colla del Rosselló, puis participe en 1926 à la création des Jeux floraux du Genêt d’Or, émanation du Félibrige à Perpignan. Il s’agit d’encourager et d’honorer les poètes et artistes locaux, de défendre la langue et la tradition catalanes. Charles Grando sera successivement rapporteur, président, secrétaire perpétuel de l’Académie du Genêt d’Or pendant cinquante ans beef steak marinade tenderizer. Il participe à la fondation de la Maintenance catalane du Félibrige en 1930, il devient président de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, de l’Association polytechnique de Perpignan et membre d’honneur du Groupe Roussillonnais d’Etudes Catalanes (GREC) créé en 1960.

Il collabore à de nombreuses revues et journaux (Revue catalane, Le Feu, L’éveil catalan, la Tramontane running belts reviews…) et participe aux manifestations culturelles du Roussillon, infatigable animateur de la Renaissance catalane avec Jean Amade et Joseph-Sébastien Pons.

Auteur de travaux divers, poète, philologue, dramaturge, conférencier, folkloriste, Charles Grando est une personnalité qui a marqué la vie culturelle du Roussillon.

Ses archives et sa bibliothèque sont conservées à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres de l’université de Perpignan depuis 1977.

Sur ses oeuvres

sur Estudi Perpinyà 1350