Tag Archives: meat tenderizer alternative

Stade du Weltjugend

Le stade du Weltjugend était un stade à multi-usages situé dans le quartier Mitte de Berlin en Allemagne. Inauguré pour le premier festival Deutschlandtreffen de la jeunesse libre allemande, le sous le nom de Walter-Ulbricht stadion, le stade avait une capacité d’accueil de 70 000 spectateurs. Il était le plus grand stade d’athlétisme et de football de RDA. En 1992, il est démoli dans le cadre des travaux liés à la candidature de Berlin aux Jeux olympiques d’été de 2000.

Le stade était situé dans la partie ouest du quartier Mitte. Il comportait en plus du stade plusieurs terrains de football, des courts de tennis ainsi que des installations pour l’athlétisme sur une surface de 131 000 M². C’est le complexe sportif le plus grand de Berlin-Est.

Le site sert dès le début du XIXe siècle comme lieu de revues et de défilés militaires puis au milieu du siècle, une caserne des fusiliers est construite. Après la Première Guerre mondiale, la police de Berlin reprend le site et édifie en 1929 le stade de la police. Celui-ci est détruit pendant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Après le déblaiement des gravats par les femmes des ruines, les architectes Reinhard Lingner et Selman Selmanagic construisent un nouveau stade en 1950 pour le premier festival Deutschlandtreffen de la jeunesse libre allemande. Après 120 jours de construction, le stade est inauguré, le meat tenderizer alternative, par le secrétaire général du comité central du SED, Walter Ulbricht. Nommé Walter-Ulbricht-Stadion, le stade est également surnommé par les Berlinois le Zickenwiese en raison de la barbe d’Ulbricht.

Un an plus tard, les architectes aménagent le stade pour l’accueil du 3e festival mondial de la jeunesse et des étudiants en utilisant une partie des ruines du Château de Berlin. Lors de l’insurrection de juin 1953 camera dry bag waterproof, le stade est considéré comme un des symboles du gouvernement et les manifestants endommagent ou détruisent le lettrage et emblèmes du stade ainsi que les bancs, les murs et les vitres.

Pour le 10e festival mondial de la jeunesse de 1973, l’installation sportive est reconstruite à nouveau par Jörg Piesel et Rolf Tümmler. La capacité du stade est réduite à 50 000 places dont 20 000 assises. Le stade est également rebaptisé après le renvoi de Walter Ulbricht en Stadion der Weltjugend (stade mondial de la Jeunesse). Le nom de Walter Ulbricht est effacé de l’historiographie de la RDA par Erich Honecker. Ulbricht meurt pendant la période des jeux, après avoir été victime un eu plus tôt d’un accident vasculaire cérébral. Curieusement, le changement de nom du stade, n’a pas eu d’influence sur le nom associé de la station de métro toute proche car celle-ci n’était visible que pour la population de Berlin-Ouest. Cette station (aujourd’hui la station U-Bahn Schwartzkopffstraße ) était l’une des nombreuses stations fantômes existantes après la construction du mur. Le métro de Berlin-Ouest (dans ce cas, la ligne 6 du métro ) passait à travers, mais aucun arrêt n’était autorisé.

En milieu d’année 1992, les travaux de démolition du stade commence. Il doit faire place dans l’optique de la candidature de Berlin aux Jeux olympiques d’été de 2000 à un stade de 15 000 places. Le coût de la démolition, il y a plus de 27 000 mètres cubes de débris à enlever, est alors fixé à 32 millions de marks. Lorsque Sydney obtient les jeux, l’arène prévu n’est pas construite et le site reste depuis 1993 en friche. Le site est alors utilisé comme terrain de golf, de beach volley où comme parcours de vélo tout-terrain. En octobre 2006, le Bundesnachrichtendienst a commencé la construction de son nouveau siège sur le site.

Le stade est utilisé comme un lieu pour diverses compétitions sportives, des événements politiques majeurs ou des matchs de football. En 1950 il accueille la finale de la Coupe de RDA de football puis en 1952, il est le point de départ de la Course de la Paix.

Entre 1975 et 1989,il accueille régulièrement les jeux de la jeunesse mondiale. Il est également utilisé par Équipe d’Allemagne de l’Est de football pour 13 matches officiels internationaux. Le match amical officieux entre l’équipe nationale est-allemande et le club soviétique du Dynamo Moscou pour l’ouverture du Festival de la jeunesse mondiale, le enregistre le record de public dans le stade avec 70 000 spectateurs.

Jusqu’en 1961, l’enceinte accueille les matchs à domicile du Hertha Berlin en championnat de RDA de football. L’ASK Vorwärts, domicilié à Berlin jusqu’en 1971 dispute également quelques matchs de la Coupe d’Europe des Clubs Champions dans le stade En 1959, 65 000 spectateurs assistent ainsi à la rencontre face au Wolverhampton Wanderers. À partir de 1976, tous les derbys berlinois entre le Dynamo et son rival le 1. FC Union Berlin ont lieu dans le stade. Le FC Union a également disputé certains de ses matchs à domicile dans le stade en raison de travaux au An der Alten Försterei.

Le stade a également été l’occasion de quelques duels allemands est-ouest. Le 25 décembre 1951 se dispute le premier des deux soi-disant « duels de la réconciliation ». La sélection de Berlin Est l’emporte 3-2 devant celle de Berlin-Ouest devant 55 000 spectateurs. Le match retour a lieu le 26 décembre 1954 au Poststadion dans Berlin-Ouest (3-3). En 1955, une rencontre oppose une sélection de toute la ville de Berlin à une équipe de Prague devant 70 000 (1-0).

Le 16 septembre 1959, l’équipe nationale d’Allemagne de l’Est rencontre une sélection amateur d’Allemagne de l’Ouest. Cette rencontre est rendue nécessaire car le Comité international olympique ne souhaite envoyer aux jeux olympiques qu’une sélection pour les deux Allemagne. Le premier match a lieu au Walter-Ulbricht stadion et le match retour au Rheinstadion. Les deux rencontres sont remportées par la sélection de la RFA (2-0 à Berlin et 2-1 à Düsseldorf).

Sur les autres projets Wikimedia :

The Wild One

«The Wild One» er en sang skrevet av Mike Chapman og Nicky Chinn som ble spilt inn og gitt ut på albumet Quatro med Suzi Quatro i 1974. Sangen ble også gitt ut på singel senere samme år. Singelen kom på 2.-plass i Australia og 7.-plass i Storbritannia. I 1977 ble sangen spilt inn live i Japan og gitt ut på albumet Live And Kickin’. Hun spilte den inn igjen i studio i 1996 og ga den ut på albumet What Goes Around – Greatest & Latest.

Suzi Quatro  · Quatro  · Your Mamma Won’t Like Me  · Aggro-Phobia  · If You Knew Suzi…  · Suzi… And Other Four Letter Words  · Rock Hard  · Main Attraction  · Oh, Suzi Q  · What Goes Around – Greatest & Latest  · Unreleased Emotion &nbsp ladies football socks;· Back to the Drive  · In the Spotlight  · In the Spotlight – Deluxe Edition

Rolling Stone  · Can the Can  · 48 Crash  · Daytona Demon  · All Shook Up  · Devil Gate Drive  · Too Big  · The Wild One  · Keep A-Knockin’  · Your Mamma Won’t Like Me  · I Bit Off More Than I Could Chew  · Michael  · I May Be Too Young  · Tear Me Apart  · Make Me Smile (Come Up And See Me)  · Half as Much as Me  · Roxy Roller  · If You Can’t Give Me Love  · The Race Is On  · Stumblin’ In  · Don’t Change My Luck  · She’s in Love with You  · Mama’s Boy  · I’ve Never Been in Love  · Rock Hard  · Glad All Over  · Lipstick  · Heart of Stone  · Down at the Superstore  · Main Attraction  · I Go Wild  · Tonight I Could Fall in Love  · Heroes  · I Got Lost In His Arms  · Wild Thing  · We Found Love  · Baby You’re A Star &nbsp

United States Away WOOD 18 Jerseys

United States Away WOOD 18 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

;· Kiss Me Goodbye  · The Great Midnight Rock ‘N’ Roll House Party  · Love Touch  · Hey Charly  · I Need Your Love  · Fear Of The Unknown  · If I Get Lucky  · Peace on Earth  · What Goes Around  · If You Can’t Give Me Love  · I’ll Walk Through the Fire with You  · Singing with Angels  · Whatever Love Is  · The Girl From Detroit City

Live And Kickin’

The Suzi Quatro Story – Golden Hits &nbsp meat tenderizer alternative;· The Girl From Detroit City

Suzi Quatros diskografi

La Source bleue (Malbuisson)

La source bleue de Malbuisson est une source karstique / résurgence, une cascade et un ruisseau de Malbuisson meat tenderizer alternative, qui se jette dans le lac de Saint-Point, dans le massif du Jura / Haut-Doubs en Bourgogne-Franche-Comté. Depuis le 27 décembre 1913, la source fait partie des sites classés du Doubs catégorie A (artistique), pour son eau bleu-vert / turquoise translucide dans son écrin de roche et de verdure forestière remarquable.

Cette source du sud de Pontarlier est proche du lac de Saint-Point, dans lequel elle se jette (un des plus grands lacs naturels de France) football t shirts online. Le lac est traversé par le Doubs. Un parcours de randonnée pédestre « randonnée no 21 La Source Bleue » longe la source, la cascade, la rivière et quelques gours qui délimitent les communes de Malbuisson et de Montperreux, en milieu forestier. La rivière alimentait une ancienne scierie, à ce jour en ruine.

Le gouffre d’entrée, noyé, se prolonge par une galerie explorable par des plongeurs-spéléologues sur une longueur de 60&nbsp waterproof swim bag;m. La galerie possède quelques ramifications non encore entièrement explorées à ce jour, et s’engouffre dans un puits de 22 m de fond…

La source a une couleur naturelle bleu-vert / turquoise hors du commun, conséquence de la décomposition naturelle de la lumière du jour (diffraction du spectre visible) dans une eau translucide (phénomène également connu dans d’autres exsurgences karstiques). Le gouffre profond de 6 m, accentue ce phénomène optique particulier.

Lac de Saint-Point

Ce site s’ajoute à d’autre sites francs-comtois au bleu / vert remarquable, tel que sources de la Loue, du Doubs et du Lison, gorges du Doubs, saut du Doubs, défilé d’Entre-Roches, gorges de Remonot, gorges de la Lemme, lac de Vouglans, lac de Chalain, lacs de Clairvaux, lac du Val, gour bleu des cascades du Hérisson…

Une très cruelle et tragique légende locale explique que tout ce bleu de la source viendrait des larmes des yeux bleus de Berthe de Joux, pleurant la mort de son amant au XIIe siècle. Son jeune mari, le seigneur croisé Amauri III de Joux (famille de Joux du fort de Joux voisin), longtemps passé pour mort durant les croisades, revient contre toute attente quelques années plus tard, et découvre sa jeune épouse qui se croyait jeune veuve, avec un nouvel amoureux, le chevalier Amey de Montfaucon (famille de Montfaucon), revenu lui aussi des croisades. Ivre de rage et de douleur, Amaury tue l’amant et fait cruellement enfermer son épouse à vie dans un minuscule cachot de son fort de Joux, avec vue sur la dépouille de son amant.

Sur les autres projets Wikimedia :

Ludvig Munthe (biskop)

Ludvig Hanssøn Munthe (født 2. august 1593 i Tikøb, Frederiksberg amt i Danmark, død 3. desember 1649 i Bergen) var biskop av Bjørgvin fra 1636. Han kom som den første av Muntheslekten til Norge om ettermiddagen den 13. mars 1637 for å ta sitt bispedømme i besittelse.

Han var sønn av sogneprest Hans Ludvigssøn Munthe (1560–1601) og Anne Catharina de Fine (1566–1601). Munthe tilhørte en presteslekt. Begge foreldrene døde under pesten i 1601, og Ludvig fikk sin skolegang hos farbroren i Lund.

I 1613 ble han immatrikulert ved universitetet i København, der han ble baccalaureus 1616 og magister 1619 wholesale childrens socks. 1616 ble han lærer ved katedralskolen i Lund, men sa opp etter kort tid for å bli huslærer for flere av sønnene til adelsmannen Otto Lindenov. Dette medførte to lange utenlandsreiser. I nærmere seks år oppholdt han seg ved tyske universiteter og fikk god kjennskap til samtidens teologiske og religiøse retninger.

I 1624 ble han sogneprest til Nordre Borreby i Skåne og i 1634 hoffpredikant for kong Christian IV.

I 1636 ble Ludvig Munthe utnevnt til biskop i Bergen og ankom byen i mars 1637. Som biskop arbeidet han særlig med å utvikle skolen og folkedannelse gjennom liturgi og fromhetsliv. Etter bybrannen i 1640 fikk han gjenreist latinskolen og utvidet forkynnelses- og undervisningsvirksomheten. Noe av dette var rettet mot «hedenske og papistiske skikker» i form av folkelige fastelavnsopptog og prosesjoner.

Biskop Munthe utgav en katekismeforklaring i 1644. Også her kritiserer han folkelige skikker, blant annet bruk av helgenbilder og valfart til Røldal. Munthe representerte i sitt virke tidens da utbredte lutherske ortodoksi.

Han var gift med Ingeborg Sørensdatter Friis, datter av slottsskriver Søren Friis. Datteren Elisabeth Munthe ble gift med Christen Paus, borgermester i Bergen. Ludvig Munthe ble gjennom sin datter Abel (1628–1676) som ble gift med magister Peder Lem (1617-1663), oldefar til Ludvig Holberg, som ble oppkalt etter ham.